Service Civique Mobilité Vie associative RÉCITAL Guide

Guide technique l Accueillir un.e volontaire en Service Civique en réciprocité en Bourgogne-Franche-Comté

Ce guide technique, coordonné par le réseau BFC International, a été réalisé en septembre 2020 dans le cadre du groupe de travail régional « Service Civique à l’international et en réciprocité » avec le soutien de France Volontaires, l’Agence du Service Civique et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne-Franche-Comté.

Ce guide technique s’adresse aux structures de Bourgogne-Franche-Comté (associations, collectivités territoriales, institutions) désireuses d’accueillir, sur le territoire régional, un·e jeune volontaire étranger dans le cadre d’une mission de Service Civique en réciprocité, ce qui signifie dans le cadre d’une mission conçue en partenariat avec une structure partenaire basée hors de France (appelée ici « structure d’envoi »), dans une logique d’échanges et de coopération. 

L’accueil de volontaires en réciprocité est possible pour les toutes les associations, collectivités et institutions du territoire régional, sous réserve de bénéficier d’un agrément ou de solliciter la mise à disposition d’un·e jeune auprès d’une structure agréée, à travers le principe de l’intermédiation. 

Ce guide a été conçu et réalisé par les membres du groupe de travail régional « Service Civique à l’international et en réciprocité », animé par BFC International, pour faciliter et renforcer l’engagement des acteurs du territoire régional dans ce dispositif. En effet, l’accueil d’un·e jeune volontaire en Service Civique en réciprocité implique des démarches administratives spécifiques, une préparation en amont, un accompagnement du/de la jeune tout au long du processus, avant le départ, pendant la mission et au retour. Aussi, ce guide décrit les caractéristiques principales du Service Civique en réciprocité, ses principales étapes, ses coûts, les partenaires à mobiliser en région et de nombreux conseils pratiques. 

Il a été réalisé avec le soutien financier de l’Agence Française de Développement (AFD) dans le cadre du projet RÉCITAL.