Journée Alterre "Voyages en transitions : comment cheminer individuellement et collectivement vers de nouveaux modèles de société ?" à Dijon (21)

Conférence-débat qui aura lieu le mercredi 21 mars 2018



Journée Alterre "Voyages en transitions : comment cheminer individuellement et collectivement vers de nouveaux modèles de société ?" à Dijon (21)

Conférence/débat le mercredi 21 mars 2018
Salle multiplex le matin et Maison des Sciences de l’Homme (Forum des Savoirs) l’après-midi, Campus de l’Université de Bourgogne, à Dijon

Description
On entend beaucoup parler de transition : transition énergétique, transition écologique ou socio-écologique, villes en transition… De quoi s’agit-il exactement ? Tous ces termes font référence à un changement, une transformation, une évolution vers un modèle de développement soutenable qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, de travailler, de vivre ensemble.

La transition est ainsi le voyage que nous avons à effectuer entre le monde actuel et la société de demain. Et s’il existe mille et une façons de voyager, les initiatives en faveur de la transition peuvent aussi prendre des formes très variées. Peu importe l’échelle territoriale, les acteurs impliqués, le modèle choisi, le public ciblé, l’objectif visé.

Pour que chacun prenne pleinement sa part, interrogeons-nous sur : Quels sont les « ingrédients » des transitions ? Comment préparer les citoyens de demain ? Comment entreprendre et innover tout en créant un système vertueux ? Autant de sujets et de questions qui seront abordés lors de la Journée Alterre.
 
Programme (PDF 1,5Mo)
A propos des intervenants (PDF 200 Ko)
Inscription requise en ligne sur : https://huit.re/journeeAlterre2018

 
PROGRAMME
Journée animée par Jérémy Querenet, université de Franche-Comté, animateur radio

8h30 - Accueil autour d’un café
 
09h00 - Discours d’ouverture
Maison des Sciences de l’Homme de Dijon
Alterre Bourgogne-Franche-Comté
Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté
ADEME Bourgogne Franche-Comté
DREAL Bourgogne Franche-Comté
 
09h30 - Conférence
De l’urgence de tout changer face à l’effondrement qui vient
Emmanuel PRADOS, chercheur à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA)

L’humanité est aujourd’hui confrontée à des défis sans précédent et étroitement entremêlés. Quels sont les fondements conceptuels et scientifiques de la notion d’effondrement, tant du point de vue environnemental que sociétal ? Quels sont les mécanismes de blocage ? Quelles sont les perspectives alternatives qui se dessinent ?

10h00 - Table ronde : Une économie vertueuse, est-ce possible ?
Convergences vers une économie régénératrice
Isabelle DELANNOY, auteure, scénariste, fondatrice du concept d’économie symbiotique
Après 5000 ans de civilisation fondée sur une économie extractive, nous voyons apparaître une économie radicalement nouvelle : une économie régénératrice de ses facteurs de production, qu’ils soient écologiques, économiques ou sociaux. L’homme n’exploite plus le vivant en le détruisant pour répondre à ses besoins, il se fait catalyseur des systèmes vivants. Il leur permet d’atteindre une plus grande productivité qu’ils n’auraient eue seuls.
 
La transition vers une société post-croissance
Aurélien BOUTAUD, chercheur associé à l’UMR Environnement Ville Société du CNRS, consultant

La réduction de notre empreinte écologique bute depuis des décennies sur un problème d’ampleur : l’addiction de l’économie à la croissance. On imagine mal comment diviser par trois ou quatre notre impact d’ici la fin de siècle si la taille de l’économie est multipliée par cinq sur la même période. Quelles sont les raisons structurelles de la dépendance de l’économie moderne vis-à-vis de la croissance ? Que pourrait être une société post-croissance ?

11h15 - Table ronde : Un avenir enthousiasmant, est-ce possible ?
L’art d’imaginer des futurs
Mathieu BAUDIN, historien et prospectiviste, co-fondateur de l’Institut des futurs souhaitables
De l’oracle de la Pythie de Delphes à celle numérique de Google, l’Homme a toujours essayé d’anticiper le Futur pour comprendre et agir sur sa destinée plutôt que de la subir. Quels sont les outils aujourd’hui pour imaginer les futurs ?

Accompagner la transition éducative au 21e siècle
Omar ZANNA, Docteur en sociologie et en psychologie, enseignant-chercheur, Le Mans Université
Si le 20e siècle a été la période au cours de laquelle les femmes et les hommes ont entrepris d’explorer la psychologie pour mieux se connaitre, le 21e siècle s’annonce comme celui de la reconnaissance mutuelle nécessaire à un monde égalitaire et plus solidaire. Pour favoriser cette transition entre le « moi » et le « nous », une éducation au sens de l’autre, c’est-à-dire l’empathie, constitue une voie possible.
 
12h30 - Déjeuner

14h00 - Atelier : Des voies de transitions en entreprise
L’entreprise Pocheco : L’écolonomie ou comment entreprendre sans détruire
Kévin FRANCO, chargé de développement à OUVERT, bureau d’écolonomie
 
Les nouvelles organisations et les modes de managements alternatifs face au grand défi intergénérationnel
Martin SERRALTA, prospectiviste sur les modèles organisationnels à l’Institut des futurs souhaitables
 
15h30 - Pause-café
 
15h45 - Atelier : En route vers la transition avec la population
 
La démocratie contributive ou comment des citoyens participent à l’écriture des lois
Jonathan ATTIAS, journaliste, coréalisateur du documentaire « Des clics de conscience »
 
Les acteurs de la cité : clé d’entrée des projets de « Troisième Révolution industrielle »
Mickaël HIRAUX, maire de Fourmies (Nord)
 
17h15 Clôture
Hervé SERIEYX, vice-président national de France Bénévolat
 
A propos des intervenants
Emmanuel PRADOS, chercheur à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA)
Emmanuel Prados est responsable de l’équipe de recherche pluridisciplinaire STEEP de l’INRIA Grenoble Rhône-Alpes (Soutenabilité, Territoires, Environnement, Économie et Politique). L’équipe STEEP développe des outils d’aide à la décision pour les acteurs territoriaux. Ceux-ci permettent d’évaluer les pressions environnementales liées aux activités présentes sur le territoire ainsi que les impacts locaux et éloignés sur les écosystèmes. Via ces outils, l’équipe cherche à identifier des leviers d’action qui permettraient de mettre en œuvre les transitions de société qui sont désormais nécessaires pour les prochaines décennies.
 
Isabelle DELANNOY, auteure, scénariste, fondatrice du concept d’économie symbiotique
Isabelle Delannoy est ingénieur agronome, auteure, conférencière et conseillère spécialisée dans le développement durable et la nouvelle économie. Après avoir porté les enjeux écologiques à travers les médias et écrit le film Home de Yann Arthus-Bertrand, elle s’est spécialisée sur les nouvelles logiques économiques et productives durables. Elle en propose une théorisation sous le nom de « l’économie symbiotique », première théorie intégrative de ces nouvelles logiques, argumentant qu’une nouvelle ère économique est possible, régénérative de ses ressources, valorisant les économies locales et installant une symbiose entre les activités humaines et les équilibres écologiques planétaires. Elle est fondatrice de l’agence de développement économique Do Green-Economie de la symbiose.

Aurélien BOUTAUD, chercheur associé à l’UMR Environnement Ville Société du CNRS, consultant indépendant
Aurélien Boutaud est Docteur en science et génie de l’environnement de l’École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne, conseiller et chercheur indépendant, spécialiste des indicateurs alternatifs et de l’empreinte écologique.
 
Mathieu BAUDIN, fondateur de l’Institut des futurs souhaitables
Historien et prospectiviste de formation, ancien directeur pédagogique du Collège des hautes études de l’Environnement et du Développement durable (CHEE&DD), Mathieu Baudin a enseigné pendant 10 ans (Cnam, Ecole Centrale Paris, IAE d’Aix en Provence) le « prétexte durable » à réfléchir sur le monde qui vient. En 2012, il co-fonde l’Institut des Futurs souhaitables, une école de prospective optimiste qui propose un voyage dans le temps, entre passé et futur, pour comprendre le présent, dans le but de mieux construire le monde d’après. Entouré d’une communauté de 150 experts, l’Institut a déjà formé plus de 400 « voyageurs du futur » qui agissent pour faire émerger des futurs souhaitables.
 
Omar ZANNA, docteur en sociologie et en psychologie, enseignant-chercheur, Le Mans Université
Omar Zanna est sociologue, Docteur en sociologie et en psychologie. Maître de conférences à l’Université du Maine (Le Mans), il a été professeur d’éducation physique. Auteurs de nombreux articles dans la presse spécialisée, il intervient régulièrement en criminologie, sur les questions d’insertion et de la prévention spécialisée dans les réseaux de l’Éducation nationale et de l’animation des politiques de la ville.
 
Kévin FRANCO, chargé de développement à OUVERT, bureau d’écolonomie
Kévin Franco est chargé de développement à OUVERT, bureau d’écolonomie. Intégré à POCHECO, une industrie certifiée QSE, OUVERT accompagne les entreprises et les collectivités dans la transition en leur proposant des solutions sur mesure.
Martin SERRALTA, prospectiviste sur les modèles organisationnels et facilitateur, Institut des futurs souhaitables
Ex-directeur du développement des organisations de Danone, spécialiste des transformations et des dynamiques collectives, Martin Serralta crée une formation sur les organisations souhaitables au sein de l’Institut des Futurs souhaitables. Il prend également en charge le développement de l’IFs en France et à l’international.

Jonathan ATTIAS, journaliste et réalisateur de documentaires consacrés aux implications citoyennes dans les décisions politiques
Jonathan Attias est journaliste et réalisateur de documentaires consacrés aux implications citoyennes dans les décisions politiques. Son premier film « Des clics de conscience » raconte l’aventure vécue d’une pétition #YesWeGraine qui a abouti à l’adoption d’une loi citoyenne permettant aux agriculteurs de s’échanger librement les semences traditionnelles. Il anime des ateliers de démocratie partout en France pour apprendre à écrire des lois, enseigne la « démocratie contributive » et le « lobbying pour l’intérêt général » à l’Université de Cergy Pontoise
 
Mickaël HIRAUX, maire de Fourmies, conseiller départemental du Nord et 1er vice-président de la communauté de communes Sud Avesnois
Maire de Fourmies (Nord), conseiller départemental du Nord et 1er vice-président de la communauté de communes Sud Avesnois.

Hervé SERIEYX, vice-président national de France Bénévolat
Hervé Sérieyx a été dirigeant de plusieurs entreprises, professeur d’université, délégué interministériel à l’insertion des jeunes et conseiller de nombreux dirigeants économiques. Il est aujourd’hui, parmi d’autres fonctions, vice-président national de France Bénévolat, administrateur de l’Institut Bertrand Schwartz (promotion de l’engagement collectif des jeunes) et administrateur de l’Institut de la Confiance dans les Organisations (Québec). Conférencier réputé, chroniqueur dans plusieurs revues, il est l’auteur d’une trentaine de livres.
 
La "Journée Alterre" constitue un temps privilégié de partage des connaissances et de croisement d’expertises, et est ouverte à tous sur inscription.
 
La Journée Alterre 2018 est organisée en partenariat avec le Réseau recherche innovation transition de la MSH de Dijon, et avec le soutien de l’université de Bourgogne, de l’ADEME, du conseil régional et de la DREAL de Bourgogne-Franche-Comté.
 
Thème(s) de la manifestation : Développement durable, Écologie territoriale - Economie circulaire