Financement Coopération internationale Coopération décentralisée MEAE

MEAE - DGM/DAECT | Fonds franco-québécois (biennal 2021-2022)

Compte tenu de la crise sanitaire et de ses conséquences sur l’organisation du travail en 2020, la Délégation à l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT) a décidé d’assouplir son calendrier et de reporter de deux semaines la date de clôture du 11ème appel à projet du Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée. Celui-ci s’achèvera désormais le 29 Janvier 2021. La DAECT se tient à la disposition de l’ensemble des collectivités territoriales françaises d’ici là pour les accompagner dans la consolidation de leur(s) candidature(s).


Des secteurs d’activités prioritaires de ce fonds ont été définis :

  • gestion ou sortie de crise (Covid-19) et résilience des territoires,
  • développement économique des territoires et innovation ,
  • lutte contre les changements climatiques, transition énergétique et mobilité durable,
  • attractivité des territoires et transformation du marché du travail,
  • rayonnement culturel et langue française.

Les projets qui prennent en compte les thématiques transversales que sont la jeunesse, l’égalité femmes-hommes et le numérique seront considérés comme prioritaires.

  • Publication du règlement : 14 septembre 2020
  • Clôture de l’appel à projets  : 29 janvier 2021

Orientations générales

Le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée (FFQCD) s’inscrit dans le cadre de la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ) sous la responsabilité du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) et du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), représenté par le consulat général de France (CGF) à Québec et la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT) à Paris.

Créé en 2005 pour donner suite à la volonté des Premiers ministres de la France et du Québec d’encourager le développement et le rayonnement des collectivités territoriales en France et au Québec, le FFQCD soutient des projets de coopération décentralisée novateurs d’intérêt commun.

Géré dans un esprit de parité par le MEAE et le MRIF, le FFQCD a permis de soutenir 30 projets lors de la dernière biennie (2019-2020), pour un montant total d’environ 210 000 € / 514.000 $ CA par année. Les projets étaient liés au rayonnement culturel des territoires, à l’économie sociale et solidaire, au développement durable ainsi qu’à l’innovation et au développement économique.

A titre d’information, le montant maximal de la subvention par projet ne dépassait généralement pas 18.500 $ et 20 000 € par an.

À qui s’adresse l’appel à projets du FFQCD ?

Le FFQCD permet de soutenir des projets de coopération franco-québécois. Les deux équipes doivent impérativement associer :

  • Du côté québécois, une ou plusieurs institutions, organismes, entités locales, municipales ou régionales ;
  • Du côté français, une ou plusieurs collectivités territoriales (région, département, métropole, intercommunalité, commune) qui peuvent seules présenter une candidature, seules ou en y associant des établissements publics, des associations ou des entreprises.
Documents à télécharger :

En savoir plus sur : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/p...