Retour sur la conférence de GENE à Paris "Education à la citoyenneté : pour un monde solidaire"

Téléchargez le rapport complet de la conférence



Contexte :
Dans tous les domaines, le monde est confronté à des défis de plus en plus complexes : disparités des revenus et pauvreté, crises environnementales et humanitaires, conflits armés. Le terrorisme, la radicalisation, l’immigration et la xénophobie font la une des médias et sont dans tous les esprits. Autant de domaines dans lesquels nous avons besoin de solutions créatives et innovantes.

Les ODD et la COP 21 témoignent d’un consensus et d’un engagement politiques croissants en faveur d’un monde plus juste et durable. Cela nécessite une mutation de nos conceptions de la démocratie, de l’autorité et de la participation à tous les niveaux, de manière à rendre possibles des
changements en profondeur ?

L’éducation à la citoyenneté constitue une partie intégrante de cet effort. Quels sont, dans ce domaine, les défis particuliers liés à la prise en compte d’un contexte mouvant ? Quelles sont les stratégies et les solutions qui ont déjà fait la preuve de leur efficacité ?

Les organisateurs ont souhaité réfléchir aux moyens de donner à l’éducation à la citoyenneté un plus grand rôle pour élaborer une réponse à long terme aux enjeux de solidarité aux niveaux mondial et local. Comment nos savoirs, la capacité d’apprendre, l’engagement du public, la sagesse des nations et l’attachement à la solidarité si manifeste parmi des acteurs très différents peuvent-ils contribuer, dans le cadre des politiques et des pratiques, aux changements nécessaires ?

Depuis quelques années, l’éducation à la citoyenneté s’est beaucoup développée dans les pays d’Europe, à la faveur d’une meilleure connaissance mutuelle de leurs actions. Il existe cinq types d’acteurs qui contribuent habituellement à ce processus et qui seraient en mesure, grâce à une coordination plus poussée ou à une meilleure prise en compte de l’expérience des autres, d’en accroître l’intégration et d’en élargir la portée :
- les organisations internationales ;
- les ministères et administrations (affaires étrangères, développement international, éducation,
etc.) ;
- les organisations de la société civile (secteur social, jeunesse, droits de l’homme, développement local, développement international, commerce équitable, etc.) ;
- les collectivités locales et régionales (notamment dans le cadre de jumelages de communes, de la solidarité Nord-Sud, des Villes vertes, des Villes pour le commerce équitable et de la sensibilisation à la citoyenneté mondiale au sein des administrations scolaires locales) ;
- les établissements universitaires, notamment établissements de formation des enseignants, instituts de recherche pédagogique, groupes de réflexion et réseaux de recherche.

Pour chacune des parties prenantes (ministères et organisations de la société civile, ministères et collectivités territoriales, collectivités territoriales et organisations de la société civile), ces dix dernières années ont vu se développer des actions de mise en réseau et d’échange d’expériences. Des possibilités ont également été offertes pour le développement multi-acteurs d’une approche commune et de perspectives stratégiques mutuellement bénéfiques.

Réunissant des décideurs de premier plan et des acteurs de terrain, cette conférence offrira une occasion de réfléchir aux défis qui se posent de nos jours aux niveaux mondial, régional et local, et d’envisager des changements en profondeur grâce à l’éducation. Elle permettra de mieux faire connaître les actions et d’en tirer des enseignements ; des stratégies efficaces seront mises en évidence en relatant diverses expériences à retenir dans le domaine de l’éducation à la citoyenneté et dans des secteurs connexes ; des perspectives d’avenir englobant les défis de notre temps dans un cadre éducatif seront imaginées.

Objectifs :
Organisée à l’occasion du quinzième anniversaire du Congrès de Maastricht sur l’éducation à la citoyenneté, cette conférence avait pour objectif :

1. de pérenniser les dynamiques engagées au cours des quinze dernières années en Europe dans le domaine de l’éducation à la citoyenneté ;

2. de réfléchir à des défis d’ampleur mondiale qui appellent des changements en profondeur grâce à l’éducation à la citoyenneté ;

3. de mettre en commun et de faciliter l’étude des expériences grâce à des stratégies et despratiques efficaces en matière de croissance et d’intégration au sein de chaque catégorie d’acteurs et entre certaines d’entre elles, ainsi que grâce à des expériences réussies dans d’autres domaines ;

4. d’étudier des conceptions et des stratégies nouvelles d’éducation à la citoyenneté en Europe, en s’inspirant des initiatives d’acteurs émergents en France et au niveau international.

Téléchargez ci-dessous le rapport complet de la conférence.