Financement ODD Entreprises

Retour sur le webinaire « Le financement de l’Agenda 2030 par le secteur privé - Quelles recommandations ?

Le mercredi 27 janvier 2021, PwC France et Maghreb a organisé un webinaire afin de présenter son étude menée en coopération avec le Global Compact France et l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (Orse) sur les moyens que les acteurs économiques consacrent au financement des 17 Objectifs de développement durable (ODD).

Les intervenants ont rappelé l’importance de pouvoir intégrer les banques, les investisseurs et les entreprises dans l’Agenda 2030. Selon les Nations unies, le déficit d’investissement pour atteindre les ODD est évalué à 2 500 milliards de dollars US. Les financements publics ne suffiront pas, il faut donc réussir à faire contribuer les investisseurs privés selon eux. Le système financier compte 379 000 milliards de dollars d’actifs. Il suffit d’1,1 % de ce montant pour aider à l’atteinte des ODD.

S’appuyant sur les données les plus récentes et sur des entretiens menés avec un panel d’acteurs économiques en France et à l’international, cette étude poursuit plusieurs objectifs :

  • dresser l’état des lieux des contributions des trois acteurs majeurs de l’économie mondiale (entreprises, banques et investisseurs) allouées en faveur des ODD ;
  • mettre en lumière les leviers opérationnels actionnés et les outils employés ;
  • cerner les défis plus précisément et concrètement ;
  • formuler des préconisations.

Des leviers de passage à l’action ont été identifiés par l’étude :

  • la formation des équipes : directeurs financiers, équipes commerciales, équipes d’investissement ;
  • l’accès à l’information et à la mesure ;
  • le dialogue entre les acteurs ;
  • la collaboration en développant des moyens de mesure.

Les intervenant ont débattu du dilemme entre le cadre clair de transformation des ODD et la liquidité présente sur les marchés pour réaliser cette transformation. Nous sommes selon eux dans un momentum. D’une part, la conscience environnementale et sociale des entreprises est bien plus présente qu’il y a un an. D’autre part, des entreprises veulent démontrer leur contribution au développement durable. Les ODD constituent selon eux un excellent cadre pour structurer ces engagements.

Deux acteurs leur paraissent incontournables au sein des entreprises dans cette transformation : les directions financières et les directions des achats. Les acteurs de la responsabilité sociétal des entreprises doivent selon eux prioritairement les sensibilisées aux ODD. Ils pourront ainsi les prendre en compte dans leurs objectifs propres mais également engager les fournisseurs et les sous-traitants à travers un travail de contractualisation.

Par ailleurs, le rôle des indicateurs est primordial pour engager les discussions entre les entreprises et la sphère financière. Ces indicateurs doivent être partagés et faciliter ainsi la communication. 

▶️Pour (re)voir ce webinaire