BFC International Réseau Collectivités territoriales Coopération décentralisée MEAE Bourgogne-Franche-Comté

Webinaire | « Quelle place pour l’action extérieure des collectivités territoriales en Bourgogne-Franche-Comté ? »

Pour échanger avec les représentants des collectivités territoriales, notamment avec les nouveaux élus municipaux et intercommunaux, quelles que soient leurs délégations (relations européennes et internationales, culture, éducation, citoyenneté, développement durable, sports, solidarité, lutte contre les discriminations, égalité femmes/hommes, etc.) et avec l’ensemble des acteurs du territoire mobilisé pour la mise en œuvre de politiques publiques, la Préfecture de Bourgogne-Franche-Comté, le MEAE et BFC International organisent un temps d’information et d’échanges en webinaire le mardi 23 février 2021 de 14h à 17h.




 

PRÉSENTATION DE LA RENCONTRE

La pandémie de Covid-19 illustre à quel point la résilience des territoires et leurs capacités à répondre aux attentes et aux besoins essentiels de leurs habitants en période de crise sont des enjeux majeurs pour les politiques publiques actuelles et futures à l’échelle locale. Conduisant à une volonté de « relocaliser » certaines activités économiques prioritaires et à affirmer les notions de souveraineté et d’autonomie stratégique, la crise sanitaire amène dans le même temps les acteurs de l’action publique à construire un rapport renouvelé au monde, constatant l’interdépendance de tous les pays et territoires vis-à-vis de phénomènes globaux qui concernent tous les habitants de la planète.
 
Ainsi, l’action publique locale, portée en premier lieu par les collectivités territoriales et regroupements, les services déconcentrés de l’Etat et les structures publiques ou parapubliques, s’impose comme un outil majeur pour imaginer des solutions aux besoins et aux spécificités locales tout comme aux problématiques globales (réchauffement climatique, transition énergétique, échanges économiques, inégalités mondiales, sécurité, migrations, capacité à coopérer à l’international, etc.) qui nous affectent tous localement.
 
Dans ce contexte, la capacité des territoires à prendre en compte l’intérêt global et coopérer entre eux pour s’échanger et construire des solutions, devient une condition préalable à leur propre développement. Autrement dit, la coopération internationale des collectivités territoriales, de leurs regroupements ou des structures publiques et parapubliques, sous réserve qu’elle vise le développement local durable des territoires et qu’elle contribue au renforcement de leur autonomie réciproque, devient un outil incontournable pour l’atteindre des Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés par les Nations-Unies le 25 septembre 2015.
 
Comment, dans un contexte de crise, appréhender pleinement ces enjeux au sein des collectivités territoriales sans pour autant fragiliser la gestion des politiques publiques déjà engagées ? Comment expliquer, concrétiser et rendre visible auprès des habitants un engagement pour la prise en compte de l’intérêt global alors que les impacts économiques de la crise sanitaire doivent-être traités en priorité ? Si de très nombreuses collectivités territoriales affirment déjà leur souhait d’agir pour un monde plus durable, plus juste et solidaire, la question des moyens, des outils, de l’impact et de l’efficacité de cette mobilisation est désormais prépondérante.
 
Face à ces défis, l’action extérieure des collectivités territoriales apporte déjà des réponses concrètes aux enjeux locaux : elle facilite l’échange d’expériences entre pairs et le développement de la connaissance ; elle permet de tisser des relations économiques durables dans tous les domaines ; elle facilite la mobilité européenne et internationale des jeunes adultes et contribue à l’ouverture au monde des élèves. Elle participe, plus largement, à une meilleure prise en compte de l’intérêt global par tous les acteurs mobilisés et au développement d’une diplomatie territorialisée à multiples dimensions.
 
En Bourgogne-Franche-Comté, de nombreux leviers sont aujourd’hui disponibles pour faciliter la mobilisation de tous types de collectivités territoriales, quels que soient leurs compétences, leurs tailles, leurs moyens ou leurs spécificités territoriales. Avec l’appui du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), de 13 collectivités territoriales, de la Direction régionale de la cohésion sociale (DRCS), de la région académique de Bourgogne-Franche-Comté et des Agences de l’Eau, le réseau régional multi-acteurs Bourgogne-Franche-Comté International (RRMA BFC International) propose aujourd’hui un accompagnement individualisé et une large palette d’outils et de dispositifs pour faciliter la mobilisation et renforcer la qualité et l’impact des actions mise en place par les collectivités territoriales, en région et à l’international. Parallèlement, l’Etat s’est engagé aussi dans le développement de l’aide publique au développement (APD) et pour une augmentation sensible des fonds dédiés à l’action extérieure des collectivités territoriales dans le court et moyen termes.
 
Pour échanger avec les représentants des collectivités territoriales, notamment avec les nouveaux élus municipaux et intercommunaux, quelles que soient leurs délégations (relations européennes et internationales, culture, éducation, citoyenneté, développement durable, sports, solidarité, lutte contre les discriminations, égalité femmes/hommes, etc.) et avec l’ensemble des acteurs du territoire mobilisé pour la mise en œuvre de politiques publiques, la Préfecture de Bourgogne-Franche-Comté, le MEAE et BFC International organisent un temps d’information et d’échanges en webinaire le mardi 23 février 2021 de 14h à 17h.
 

OBJECTIFS ET RÉSULTATS ATTENDUS


Cette rencontre a pour objectifs :
  • d’informer et d’échanger autour des dispositifs et outils existants en région, des orientations nationales de coopération et de solidarité internationale et tout particulièrement des possibilités pour les collectivités territoriales, leurs regroupements et les autres acteurs publics, de présenter le nouveau guide opérationnel de la coopération décentralisée réalisé par le MEAE ;
  • de présenter des initiatives conduites par les acteurs publics du territoire régional ;
  • d’échanger sur les besoins, les attentes et questionnements des collectivités territoriales, de leurs regroupements, des services déconcentrés de l’Etat, des acteurs publics et parapubliques en région dans l’optique de renforcer l’impact des politiques menées et de contribuer à l’intérêt général ;
  • Plus largement, de favoriser le développement d’une approche territoriale transversale, multi-acteurs et concertée, voire mutualisée, en région.
Les résultats attendus de ce temps d’information et d’échanges sont :
  • Une mobilisation accrue des collectivités territoriales et des acteurs publics en région dans la coopération internationale au sens large : mise en œuvre de projets de coopération et développement de partenariats européens et internationaux, mobilité européenne et internationale des jeunes, éducation à la citoyenneté mondiale, projets d’échanges culturels, projets d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques, etc.
  • Le renforcement de la cohérence et de l’efficacité des politiques publiques de coopération internationale menées en région  ;
  • Une meilleure prise en compte des attentes des acteurs et des différents partenaires ;
  • Le renforcement des liens et des complémentarités entre les dynamiques et acteurs locaux, régionaux et nationaux
     

PUBLICS

Cette rencontre s’adresse à tous les acteurs du territoire régional engagés ou intéressés par la coopération et la solidarité internationale, et plus particulièrement :
  • Aux élus et agents des collectivités territoriales et de leurs regroupements en région, tout particulièrement aux nouveaux élus, quels que soient leurs délégations (relations européennes et internationales, culture, éducation, citoyenneté, développement durable, sports, solidarité, lutte contre les discriminations, égalité femmes/hommes, etc.), ainsi qu’aux élus plus expérimentés en matière de coopération internationale afin de partager leurs expériences ;
  • Aux agents des services déconcentrés de l’État, des structures publiques et parapubliques en région ;
  • Aux associations, institutions et entreprises de Bourgogne-Franche-Comté souhaitant contribuer au débat sur la place de la dimension internationale dans l’action publique locale ;
  • Aux membres et partenaires de BFC International en région.
     

MODALITÉS DE LA RENCONTRE

⏱ Date  : mardi 23 février 2021 de 14h à 17h.
💻 Format : en webinaire – Sur inscription
🔖 Modalités d’inscriptions  : inscription obligatoire en ligne
 

▶️ Déroulé prévisionnel

  • 13h45 : Accueil des participant.e.s en ligne
     
  • 14h : Mots d’accueil
    - M. Hugues NORDY, Conseiller diplomatique du Préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté ;
    - M. Jean-François CHANET, recteur de la région académique de Bourgogne-Franche-Comté et Mme Nathalie ALBERT-MORETTI, rectrice de l’académie de Dijon ;
    - Mme Liliane LUCCHESI, Présidente de BFC International, Conseillère régionale déléguée aux relations franco-suisses, à la solidarité internationale et aux Objectifs de Développement Durable (ODD)
     
  • 14h15 : Orientations nationales en matière de coopération et de solidarité internationale – Le rôle des collectivités territoriales pour cette politique publique
    - M. Benoit PILET, Secrétaire général de Cités Unies France, Président du groupe SAHEL, Adjoint au Maire d’Angers délégué à l’Europe et aux Relations Internationales, Vice-Président Angers Loire Métropole
    - Mme Christine MORO, Ambassadeur, Déléguée pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT), MEAE
     
  • 14h50 : Echanges avec les participant.e.s
     
  • 15h20 : Quelle place pour l’action extérieure des collectivités territoriales en Bourgogne-Franche-Comté ?
    - M. Patrick AYACHE, Vice-président en charge de l’action européenne et internationale, du contrat de plan, de l’attractivité, du tourisme et de l’export - Région Bourgogne-Franche-Comté
    - M. Vincent GUICHARD, Délégué Général de Bibracte EPCC
    - Mme Delphine MENTRE, Adjointe au Maire de Belfort déléguée à la culture et au patrimoine, Vice-Présidente du Grand Belfort déléguée à la culture 
     
  • 16h : Echanges avec les participant.e.s
     
  • 17h : Clôture de la rencontre

CONTACTS

Benjamin LÉGER (benjamin.leger@bfc-international.org – 06.98.21.21.71) ou Ousmane SYLL (ousmane.syll@bfc-international.org – 06.98.80.52.49).