Interfaces n°7

Le dossier de ce 7e numéro d’Interfaces (juillet 2022) a pour fil rouge « La citoyenneté mondiale, un levier pour la politique de la ville ».

À l’échelle de la Bourgogne-Franche-Comté, la mise en oeuvre de la politique de la ville d’une part et des dynamiques d’éducation à la citoyenneté mondiale d’autre part se traduisent par l’engagement d’acteurs de terrain communs – collectivités territoriales, services déconcentrés de l’État, acteurs éducatifs, de la jeunesse ou encore de la culture – et par l’animation de dispositifs qui visent les mêmes objectifs.

Ce nouveau dossier se propose donc d’illustrer et de questionner, à travers des témoignages, comment politique de la ville et citoyenneté mondiale peuvent se nourrir, amener des acteurs à travailler en partenariat et mutualiser des moyens et des savoir-faire pour améliorer les conditions de vie des populations et la cohésion sociale.


Interfaces n°6

Magazine Interface n°6

Ce 6e numéro d’Interfaces (mai 2021) s’articule autour de la thématique « Vivre l’Europe en Bourgogne-Franche-Comté ».

Il se propose de présenter ce qui « fait solidarité » avec l’Europe en Bourgogne-Franche-Comté, en valorisant des initiatives concrètes portées par les acteurs du territoire engagés dans des dynamiques de coopération avec d’autres acteurs européens.

Il s’agit à travers ce dossier de révéler la diversité des acteurs impliqués (associations, structures d’insertion, collectivités territoriales et regroupements, acteurs publics, établissements d’enseignements, etc.), des territoires concernés (urbains, ruraux, etc.), la richesse des thématiques abordées, des projets menés ainsi que leurs impacts sur le territoire régional.

Ce dossier montre en quoi les partenariats entre acteurs locaux permettent de renforcer la citoyenneté européenne et l’appropriation, par les habitants, des enjeux européens. En effet, celles et ceux qui sont engagés localement dans l’animation et le développement de partenariats européens, qui coopèrent quotidiennement avec des acteurs de l’Union Européenne pour favoriser un développement durable de leurs territoires, constituent le ciment d’une Europe renouvelée, ascendante et concertée. Cette Europe « vécue » et « tangible », offre un terreau fertile aux initiatives citoyennes et fait preuve d’une certaine résilience face aux crises.


Interfaces n°5

Magazine Interface n°5

Le dossier de ce 5e numéro d’Interfaces (juillet 2020) est dédié aux acteurs et aux initiatives d’éducation à la citoyenneté mondiale en Bourgogne-Franche-Comté.

La démarche d’éducation à la citoyenneté mondiale vise à ce que tout individu acquiert des valeurs, des connaissances et des compétences qui lui permettent d’agir en faveur d’un développement inclusif, durable, respectueux de la diversité des êtres humains, des territoires et du vivant. Elle met en exergue la dimension « globale » de la citoyenneté et invite à réfléchir aux conditions de développement d’une éducation qui réponde à la fois aux enjeux locaux et mondiaux.

Ce dossier thématique rend compte de la diversité des initiatives menées en région dans ce domaine et met en lumière plusieurs projets innovants de Bourgogne-Franche-Comté.


Interfaces n°4

Ce 4e numéro d’Interfaces (septembre 2019) s’intéresse à la mobilité internationale et le volontariat des jeunes en Bourgogne-Franche-Comté.

À travers des témoignages de jeunes et de professionnels des différents départements de la région, ce dossier souhaite révéler à la fois la richesse, la diversité et l’impact des initiatives de mobilité internationale en Bourgogne-Franche-Comté. Loin d’être exhaustif, il présente de façon concrète différents types d’approches et de dispositifs mis en place par des collectivités territoriales, des structures d’insertion et de formation, des associations d’éducation populaire ou de solidarité internationale. Il vous permettra ainsi de découvrir des dispositifs d’échanges de jeunes européensle Corps Européen de Solidaritéle Service Civique à l’International et en Réciprocitéles chantiers de jeunes ou encore le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI).

Ce dossier est également l’occasion de rappeler l’engagement et les différentes actions de BFC International dans le domaine de la mobilité internationale et du volontariat : animation de temps d’information et d’échanges, groupes de travail, mise à disposition de volontaires en Service Civique, appui à la réalisation de chantiers jeunes, formations, appui-conseil des jeunes porteurs de projets et des professionnels, etc.

Le 18 septembre 2019, en partenariat avec le CRIJ et la Maison de l’Europe de Bourgogne-Franche-Comté, votre réseau s’engageait notamment dans la relance d’une dynamique de concertation des acteurs de la mobilité des jeunes à l’échelle régionale pour renforcer l’impact et l’efficacité des initiatives menées en région, favoriser la mise en réseaules mutualisations et l’émergence de synergies entre les acteurs.


Interfaces n°3

Ce 3e numéro d’Interfaces (mai 2019) propose un dossier intitulé « Pour un accès universel à l’eau et à l’assainissement, les acteurs de Bourgogne-Franche-Comté s’engagent ! ».

Le programme pour le Développement durable, adopté par l’ensemble des membres des Nations Unies en septembre 2015, ambitionne d’éradiquer l’extrême pauvreté, combattre les inégalités et l’injustice et lutter contre le changement climatique et ses conséquences à l’horizon 2030.

Ce nouvel agenda fixe 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), eux-mêmes déclinés en 169 cibles et 232 indicateurs de suivi. Son objectif 6 est spécifiquement dédié à l’accès universel à l’eau et à l’assainissement d’ici 2030, ainsi qu’une meilleure gestion des ressources en eau.

Dans le monde, 663 millions de personnes n’ont toujours pas accès à une source d’eau potable améliorée ou utilisent de l’eau de surface et 2,4 milliards de personnes n’avaient toujours pas accès à l’assainissement en 2015.

Agir pour l’accès à l’eau et à l’assainissement est un enjeu majeur pour la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales partout dans le monde !


Interfaces n°2

L’INSEE faisait en 2015 le portrait de la Bourgogne-Franche-Comté et désignait la ruralité comme l’un des traits majeurs la caractérisant. Le 2e numéro d’Interfaces (août 2018) explore cette dimension rurale de la région et ses liens avec la coopération et la solidarité internationale, et plus largement l’internationalisation de la Bourgogne-Franche-Comté avec les acteurs engagés dans ces domaines. 

Faut-il voir dans la ruralité un atout pour développer la solidarité à l’échelle locale comme à l’échelle internationale ? À quelles contraintes spécifiques une région rurale est-elle confrontée pour mener des actions de coopération et de solidarité internationale ? Comment vit-on la coopération et la solidarité internationale dans les territoires ruraux ? Qui sont les acteurs du monde rural qui s’engagent dans la coopération et la solidarité internationale ? Quelles sont leurs motivations et leurs attentes ? En quoi les projets de coopération et de solidarité internationale peuvent-ils constituer des leviers au développement des territoires ruraux ?

Des témoignages d’acteurs de la coopération et de la solidarité internationale en Bourgogne-Franche-Comté apporteront des éléments de réponses, vous offrant ainsi une vue d’ensemble d’actions concrètes mises en oeuvre sur notre territoire ainsi que leurs impacts sur la population.


Interfaces n°1

Ce tout premier numéro d’Interfaces (automne/hiver 2017) se penche sur la coopération entre la région Bourgogne-Franche-Comté et le Burkina Faso. 

Pays sahélien enclavé, le Burkina Faso est l’un des États les plus pauvres de la planète. Son économie peu diversifiée le rend fortement dépendant du secteur agricole, mais il peut compter sur de réels atouts comme sa stabilité politique. Cependant, dans un contexte de forte croissance démographique, de montée des tensions et de vulnérabilité aux changements climatiques, le Burkina Faso doit faire face à d’importants défis.

En Bourgogne-Franche-Comté, sur plus de 1 900 acteurs répertoriés dans la base de données des acteurs de la coopération et de la solidarité internationale, 130 interviennent au Burkina Faso, soit 7,4 % des organisations recensées. La coopération entre la région et le Burkina Faso fait ainsi preuve d’un réel dynamisme : le Burkina Faso est l’un des pays où les acteurs bourguignons-francs-comtois interviennent le plus.